Artisan menuisier : calculer son taux horaire

Afin de facturer au plus juste ses clients, l’artisan menuisier se doit de calculer son taux horaire. Si le calcul n’est pas compliqué, il est important de le faire avec rigueur et sérieux pour estimer votre salaire mensuel et votre chiffre d’affaires. Une fois les chiffres en tête, vous pourrez décider ou non de réduire la cadence de vos travaux ou alors de développer davantage votre activité en embauchant.

Quel est l’intérêt de connaître son taux horaire ?

Que vous travailliez seul, en tant qu’artisan menuisier indépendant ou vous gériez une équipe, calculer son taux horaire présente de nombreux avantages.

Fixer des objectifs et une meilleure tarification des prestations

Au lancement ou au bilan de votre entreprise, le taux horaire vous aidera à vous projeter dans l’avenir et à vous fixer des objectifs en termes de chiffre d’affaires notamment.

Avec un taux horaire justement calculé, vous pourrez mieux vous positionner sur le marché et proposer des prestations et services cohérents avec votre expertise et votre secteur d’activité et de spécialisation.

Mieux estimer son salaire brut

Parce que tout travail mérite salaire, votre rémunération doit rentrer en compte lorsque vous calculez votre taux horaire. Pour un menuisier travaillant seul à son compte, vous fixer un salaire mensuel de votre choix déterminera le nombre d’heures journalières que vous devrez faire pour y parvenir. Pour un salarié, ce calcul lui permettra de se positionner par rapport à la rémunération versée par d’autres entreprises.

Artisan menuisier : le calcul du taux horaire

Le taux horaire, c’est tout simple : il s’agit de la rémunération que vous touchez pour chaque heure de travail effectuée. En tant qu’artisan menuisier, vous devez tout de même différencier votre propre taux horaire et celui de vos salariés si vous en avez.

Pour un salarié en menuiserie

Pour un salarié, c’est très simple! Prenez le salaire mensuel de votre employé et divisez-le par le nombre d’heures travaillées au cours de la semaine (normalement 35).

Bien entendu, le taux horaire n’inclut pas les primes, les avantages et autres majorations de salaire ainsi que les heures supplémentaires.

Pour un menuisier indépendant

Si le calcul du taux horaire pour un salarié est relativement simple à faire, celui d’un artisan menuisier est plus long, car les charges, cotisations et éventuellement la TVA, doivent être déduites. Pour calculer votre salaire horaire, procédez ainsi :

  1. Fixez-vous votre salaire mensuel souhaité, par exemple 2000 € net ;
  2. Multipliez-le par 2 afin d’estimer les charges sociales et fiscales ;
  3. Y ajouter 10 % pour les jours chômés ;
  4. Ajoutez-y vos charges de fonctionnement mensuelles (loyer des locaux, crédits, frais de communication, énergie…) ;
  5. Divisez ce résultat par le nombre d’heures travaillées.

Ce calcul convient pour les menuisiers indépendants exonérés de TVA. Si vous y êtes soumis, ajoutez-y son montant (20 % pour un menuisier).

Les éléments déterminant le tarif horaire d’un menuisier

Grâce aux calculs des taux horaires en vigueur dans votre entreprise de menuiserie, vous pouvez déterminer le tarif horaire que vous souhaitez appliquer à vos clients. Aussi, en plus du taux horaire précédemment calculé, d’autres facteurs peuvent faire varier le tarif horaire de votre entreprise de menuiserie :

  • Votre implantation géographique ;
  • L’ancienneté de votre société et de votre notoriété ;
  • Vos éventuelles spécialités (ébénisterie, travail du PVC et de l’aluminium…) ;
  • Le prix des matières premières ;
  • Les frais de déplacement.

Aussi, le tarif horaire moyen d’un menuisier est d’environ 50 €, mais la fourchette varie entre 25 €/h et 110 €/h en moyenne. Ces tarifs n’incluent pas le coût des matériaux.

Surtout, ne vous sous-estimez pas, sans pour autant vous surestimer. Un tarif horaire bien en dessous des prix du marché éveillera les soupçons auprès de vos prospects qui pourraient croire à une arnaque. Un tarif horaire nettement supérieur à la moyenne des menuisiers de votre région inciterait les clients à se tourner vers votre concurrence.

Le salaire mensuel d’un artisan menuisier

Si de nombreux menuisiers passent le cap de l’entrepreneuriat, c’est en partie pour le salaire, en général plus élevé que celui d’un salarié.

En effet, si le montant du salaire mensuel d’un menuisier fraîchement diplômé est d’environ 1500 € brut, le menuisier indépendant peut estimer un salaire de 2000 € à 2500 € par mois. Pour un menuisier confirmé travaillant pour son patron, la moyenne est de 1700 € à 1800 € brut par mois. À compter dans le salaire d’un menuisier, son ancienneté bien sûr, mais aussi les primes et indemnités de déplacements professionnels inscrites dans le contrat de travail.

Les chiffres donnés résultent de moyenne réalisée à partir de plusieurs études et sont donc donnés à titre informatif. Un menuisier indépendant travaillant beaucoup, développant rapidement son entreprise et accueillant de nouvelles recrues pourra prétendre à un chiffre d’affaires plus élevé et donc, à une meilleure rémunération en tant que patron.