Comment bien concevoir son projet de mezzanine ?

Vous manquez d’espace, mais avez la chance d’avoir une pièce avec une belle hauteur sous plafond dans votre maison, appartement ou loft. Par conséquent, il vous suffit de mettre en place un projet de mezzanine.
En effet, une mezzanine ou plateforme consiste à créer un espace supplémentaire en hauteur, ouvert ou fermé. Vous pouvez ainsi agrandir votre intérieur sans vous lancer dans des travaux importants et coûteux comme pour une extension.
Cependant, un tel projet concerne la structure de votre maison. Il existe plusieurs types de construction et plusieurs normes doivent être respectées (hauteur, sécurité, démarches administratives). C’est pourquoi il est préférable de faire appel à une entreprise pour son installation.
Nous vous livrons toutes les informations pour mener à bien votre aménagement.

Quelle est la hauteur requise ?

Votre pièce doit comporter une hauteur sous plafond de 4 mètres minimum. En effet, après la création de votre mezzanine, la hauteur entre le sol et le plafond doit être comprise entre 1,90 et 2,20 mètres.
Par contre, sur la plateforme, la hauteur va dépendre de sa fonction :

  • Coin salon ou bureau : il faut pouvoir se tenir débout. Par conséquent, la hauteur minimum est 1,80 mètres. Cela évite également une sensation d’étouffement.
  • Chambre d’enfant : la hauteur minimum requise est 1,20 mètres. En effet, il est nécessaire que les enfants puissent s’asseoir sans se cogner la tête. Si vous souhaitez que cet espace ait une fonction de salle de jeux, il est préférable de prévoir une hauteur plus importante sous le plafond. En effet, il ne faut pas oublier que les enfants grandissent.

Quelles sont les divers types de construction ?

Dans le cadre de votre projet de mezzanine, le choix dutype de construction se déterminera par rapport à la structure de votre maison et la surface de la pièce.

Mezzanine sur poteaux

La mezzanine sur poteaux prend appui sur des piliers fixés au sol. Sa construction passe par plusieurs étapes :

  • tenir compte de la structure existante (murs porteurs ou non, solives) ;
  • ancrer les poteaux au sol. Ils peuvent être en métal, en bois ou en béton ;
  • relier les poteaux avec des poutres ;
  • mettre en place le solivage ;
  • construire le plancher sur le solivage afin de créer la plateforme ;
  • installer un garde-corps d’au moins un mètre.

Mezzanine suspendue

La mezzanine suspendue n’a pas d’emprise sur le sol et prend appui sur le plafond ou les murs. Ainsi, l’encombrement est limité. Sa création se déroule en quelques phases :

  • analyser la structure qui va porter la plateforme ;
  • mettre en place un système d’accroche (murs : encoches ou sabots ; plafond : câbles d’acier ou poutres) ;
  • installer le plancher ;
  • penser au garde-corps.

Mezzanine escamotable

La mezzanine escamotable ne nécessite pas d’emprise au sol et elle peut être relevée jusqu’au plafond. Par conséquent, elle permet d’obtenir un dégagement maximum. Pour le mécanisme d’élévation (manuel ou électrique), il peut fonctionner par une poulie au plafond ou il est possible de l’implanter sur une paroi du mur.

Mezzanine en kit

La mezzanine en kit est plutôt économique et sa construction est rapide. Par contre, elle nécessite de la place. En effet, son montage est similaire à une mezzanine sur poteaux. Bien qu’elle soit en kit, il est préférable de recourir à une entreprise pour son installation.

Lit mezzanine

Dans une chambre d’enfant, le gain d’espace peut simplement s’effectuer en installant un lit mezzanine. Ainsi, la place libérée sur le sol permet de créer un coin pour les jeux ou un bureau.

Comment accéder à cet étage ?

Lors de la mise en place d’un projet de mezzanine, il est indispensable de prévoir l’accès à votre plateforme. Pour cela, il existe trois possibilités :

  • Escalier traditionnel : il s’agit de l’accès à l’étage le plus confortable et le plus sécurisé. Par contre, l’escalier traditionnel prend de la place et il faut donc, un dégagement au sol suffisant.
  • Échelle de meunier : c’est la solution de contournement lorsque la surface est restreinte. Cependant, il est moins praticable.
  • Échelle traditionnelle : cette proposition est possible lorsque l’aménagement est destiné uniquement au couchage dans une chambre d’enfant.

Quel est le budget à prévoir pour un projet de mezzanine ?

Tout d’abord, le prix dépend de la technique de construction requise (poteaux, accroche murale), des matériaux choisis (métal, bois, béton) et des installations complémentaires (escaliers, garde-corps).
Ensuite, aménager une mezzanine coûte en moyenne 1 000 €/m2 avec un prix plancher autour de 550 €/m2 et un prix maximum de 1 300 €/m2 environ.
Si vous optez pour une mezzanine en kit, son prix total sera compris entre 1 500 et 5000 €.
Enfin, si la solution du lit mezzanine est suffisante, elle vous coûtera entre 1 000 et 4 000 €.
Dans tous les cas, l’aménagement d’une plateforme est moins onéreuse que de faire des travaux conséquents comme une extension de maison.

Comment bien respecter la réglementation ?

En matière de réglementation, plusieurs actions doivent être effectuées :

  • Si votre mezzanine est inférieure à 20 m2, une déclaration préalable de travaux à la mairie est requise.
  • Si votre mezzanine est supérieure à 20 m2, une demande de permis de construire est nécessaire.
  • Si votre maison ou votre appartement fait partie d’une copropriété, une déclaration est obligatoire auprès de cette dernière. En effet, cette surface supplémentaire a un impact sur les charges.
  • Dans tous les cas, il faut faire une déclaration à l’administration fiscale. Effectivement, cet aménagement a une conséquence sur les taxes.

Désormais, il ne vous reste plus qu’à définir concrètement votre projet de mezzanine. Ensuite, pour la décoration, il est plus pertinent de prévoir des meubles bas pour éviter un sentiment d’étouffement et garder de la luminosité.
Afin de vous accompagner dans ces travaux d’aménagement, nous vous mettons en contact avec les meilleures entreprises.

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois