Tout savoir sur la mezzanine : les matériaux, les prix, la sécurité

11Pour augmenter la surface au sol d’une maison ou d’un lieu de travail, la mezzanine est une solution rapide et économique. Disponible en bois, en métal ou en verre, la mezzanine peut être suspendue, en plateforme ou réservée au couchage. Découvrez comment améliorer l’aménagement d’une pièce en tenant compte des matériaux et du prix d’une mezzanine, mais également des normes à respecter.

Les différents types de mezzanines

Lorsqu’on souhaite optimiser l’intérieur d’une maison, l’aménagement d’une mezzanine permet de gagner de la surface en hauteur. Il existe différents types de mezzanines :

  • Le lit mezzanine : cette construction est un lit auquel on a rallongé les pieds pour qu’il soit en hauteur. Le projet d’installation d’un lit mezzanine ne demande pas de gros travaux ni une très grande hauteur sous plafond. Accessible par une petite échelle, le lit mezzanine est disponible en une place ou deux.
  • La mezzanine plateforme : cette plateforme plus ou moins grande est posée sur des poutres porteuses, qui reposent elles-mêmes sur des poteaux. Une belle hauteur sous plafond est nécessaire pour l’aménagement d’une mezzanine.
  • La mezzanine suspendue : ce type de mezzanine est très pratique pour les pièces peu spacieuses. Fixée à la charpente ou à la structure du plafond par des poutres, des câbles en acier ou des fers porteurs, la mezzanine suspendue permet de conserver tout l’espace au sol.

Les matériaux pour la construction d’une mezzanine

Le choix des matériaux utilisés pour la construction d’une mezzanine aura un impact sur la résistance, l’installation, le design et le prix.
Dans une maison, le choix d’une mezzanine en bois est souvent privilégié pour l’aspect chaleureux du matériau. En bois brut ou en bois verni, la mezzanine en bois est personnalisable.
La mezzanine en métal était privilégiée dans le milieu industriel pour sa solidité et son design épuré. Toutefois, de plus en plus de particuliers optent pour une mezzanine en métal pour leur maison. Le style industriel apporte une touche ultra moderne à une chambre ou un salon.
Vous pouvez également trouver des mezzanines en verre, qui apportent de la luminosité dans un intérieur sombre.

Les normes de sécurité relatives à la création d’une mezzanine

La construction d’une mezzanine demande de respecter certaines normes de sécurité. Au-delà de la hauteur de plafond, il faut également prendre en compte la structure du garde-corps, des escaliers et du plancher.

La réglementation du garde-corps des mezzanines

La rambarde ou le garde-corps d’une mezzanine permet d’éviter les chutes. Si dans la maison des particuliers, il n’est pas obligatoire, le garde-corps est toutefois fortement recommandé.
Pour un usage professionnel, la mezzanine doit impérativement disposer d’un garde-corps qui répond à la norme NF P01-013 :

  • L’espace entre les balustres ne doit pas dépasser 11 cm pour un usage par des adultes, et 6 cm pour un garde-corps à destination des enfants.
  • La rambarde doit faire 1 m minimum.

Cet aménagement permet d’éviter de passer par-dessus le garde-corps ou de glisser dans l’espace entre deux balustres, mais c’est également une mesure de protection pour ne pas faire tomber d’objet et blesser quelqu’un.

Les normes à respecter pour l’escalier d’une mezzanine

L’escalier pour mezzanine peut être droit ou en colimaçon. L’échelle de meunier est très design, mais aussi peu pratique, voire dangereuse. Elle est donc peu recommandée pour un usage régulier ou pour des enfants.
Pour être conforme aux normes en vigueur, l’escalier de mezzanine doit lui aussi respecter certains critères :

  • La hauteur du garde-corps doit être de 90 cm minimum.
  • Le passage dans l’escalier doit avoir une largeur de 60 cm minimum.
  • La montée et la descente de l’escalier doivent être sécurisées par un balustre.
  • Le choix de marches antidérapantes est fortement recommandé.

Un plancher de mezzanine aux normes

Pour choisir un plancher de mezzanine, les règles et normes sont moins nombreuses. Quel que soit le type de sol, en bois, en métal ou en verre, la réglementation impose seulement que le matériau puisse résister à un poids de 150 kg/m2. La surface garantit ainsi de pouvoir supporter le poids des meubles et objets, ainsi que la circulation des personnes sur la plateforme.

Quel prix pour une mezzanine ?

Le prix d’une mezzanine dépendra du type de plateforme choisi, mais aussi de la surface et du matériau de construction.

  • Le lit mezzanine : pour un modèle 1 place, vous pourrez trouver un lit mezzanine dès 100 €. Pour un modèle solide, envisagez plutôt un tarif dès 300 €. Le lit mezzanine en bois est plus résistant et vous pourrez trouver des modèles simples dès 250 €. Les lits mezzanines en bois les plus solides et esthétiques peuvent avoir un tarif allant jusqu’à 700 €.
  • La mezzanine en kit : ce modèle en kit permet de construire soi-même une mezzanine d’une surface jusqu’à 15 m2. La mezzanine en kit a un prix compris entre 1 000 et 5 000 €.
  • La mezzanine plateforme : la mezzanine classique en bois, métal ou verre, avec poutres et poteaux, est disponible dans une fourchette de prix allant de 300 à 500 € le m2.
  • La mezzanine suspendue : le prix au mètre carré est d’environ 600 € pour une mezzanine soutenue par des câbles métalliques.

Que ce soit une mezzanine sous des combles ou dans une pièce à vivre d’une maison, n’hésitez pas à demander un devis auprès d’un professionnel pour avoir une idée du tarif d’une construction de mezzanine.

Vous connaissez désormais tous les critères à prendre en compte pour sélectionner votre mezzanine et vous lancer dans des travaux pour augmenter la surface au sol de votre maison. Alors au travail !

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois