Les mezzanines : optimiser l’espace intérieur en créant une pièce en hauteur

Vous avez une belle hauteur sous plafond et envisagez d’installer une mezzanine ? Bonne idée. Mais vous vous posez peut-être des questions : quels sont les différents types de mezzanine ? Quelles contraintes devez-vous prendre en compte ? Où l’installer ?
Faisons le point sur les possibilités qui s’offrent à vous.

Les différents types de mezzanines

L’une de vos pièces possède une hauteur d‘au moins de 4 mètres sous plafond… Et si vous optiez pour une mezzanine ? Grâce à sa modularité, elle peut être installée sur mesure en fonction de vos besoins.

Qu’est-ce qu’une mezzanine ?

Il s’agit avant tout d’une plateforme qui permet de gagner des mètres carrés en plus. Espace de vie à aménager ou création de stockage supplémentaire, à vous de choisir. Il existe 3 styles de mezzanines. Passons-les en revue.

1- Mezzanine sur pieds

Posée sur des pieds porteurs, des bastaings, des poteaux métalliques ou des poutrelles fixées à même le sol, il s’agit du modèle le plus facile à installer. Il nécessite une pièce assez grande de 15 à 20 m2.
Ce type de plateforme permet d’obtenir un espace à vivre en plus (bureau, chambre, salle de jeux…).

2- Mezzanine suspendue

Plus design et minimaliste que la précédente, la mezzanine suspendue ne repose pas au sol et libère ainsi de l’espace. Elle est maintenue par des câbles en acier, des poutres ou des fers porteurs fixés au plafond ou à la charpente.
Sa taille varie entre 7 à 20 m2 en fonction de la solidité des points d’accroche. Son installation, plus délicate, nécessite l’intervention d’un architecte ou d’un maçon.

3- Mezzanine ouverte ou fermée

Selon la fonction donnée à cette pièce en plus, la mezzanine peut être :

  • ouverte, elle laisse entrer la lumière et donne une illusion d’espace. Idéale pour une bibliothèque ou un coin salon ;
  • ou fermée, pour plus d’intimité (pour une chambre par exemple), par des portes coulissantes, des cloisons en plaques de plâtre, un rayonnage ou une verrière.

Les matériaux les plus utilisés pour une mezzanine

Le bois pour son aspect chaleureux, le métal pour les décos plus industrielles, le verre et le béton (ou un alliage) sont les matériaux les plus utilisés pour créer la structure de ces balcons intérieurs.
Pour les sols, les mêmes revêtements que dans une pièce classique sont possibles : linoléum, moquette, parquet… Si la plateforme est ouverte, faire un rappel du sol de la pièce du bas peut être une belle idée pour créer une décoration d’intérieur cohérente.

Quel budget prévoir ?

Cela va bien sûr dépendre du type de mezzanine choisi et de la gamme de produits sélectionnée (sur mesure ou non). Quels sont les différents postes de financement à prendre en compte ?

  • la mezzanine : prévoyez une enveloppe de minimum 300 € le m² pose comprise ;
  • le prix du garde-corps ;
  • le prix de l’escalier ou de l’échelle d’accès ;
  • le revêtement de sol et ses propriétés : adhérence, résistance aux chocs, à la corrosion… ;
  • la main d’oeuvre : comptez 10% du montant total des travaux.

Les matériaux et les options peuvent également charger la note.
Cependant, si vous êtes bricoleurs, il existe des kits prêt-à-poser pour un financement compris entre 1000 € et 5000 €. Mais n’oubliez pas qu’il s’agit de tailles standards (entre 10 et 15 m2) pas nécessairement adaptées à votre projet.

Les critères importants pour installer une mezzanine

Hauteur maximum, place au sol, accès, sécurité… Voici les 4 critères indispensables à prendre en compte pour installer une mezzanine et s’assurer qu’elle réponde aux normes de sécurité.

1. La surface nécessaire à l’installation de votre mezzanine

Avant de lancer votre projet, pensez à bien prendre les mesures de votre pièce pour vous assurer qu’il est viable. Pour une installation optimale de la plateforme, il faut :

  • Une pièce d’une hauteur minimale de 4 à 4,50 m sous plafond : comptez 2 m entre le sol et la mezzanine et 2 m entre la mezzanine et le plafond pour faciliter la circulation.
  • Un plancher de mezzanine pouvant supporter une charge permanente de 150 kg/m2 et qui soit ancré dans un mur porteur
  • Une pièce avec une surface au sol au moins égale à deux fois la surface de la mezzanine. Exemple : pour une mezzanine de 20 m2, il faut une pièce de 40 à 50 m2 de surface.

 

2. Question de sécurité

Comme votre plateforme est en hauteur, elle nécessite d’être sécurisée. Pour ce faire, vous pouvez installer autour de l’espace à vivre en hauteur une rambarde pour prévenir les chutes.
Cette barrière doit être :

  • conforme à la NF P01-012/013 concernant les dimensions (hauteur, épaisseur) et la résistance ;
  • mesurer 1 m de hauteur minimum ;
  • si elle est à barreaux, ceux-ci doivent être espacés de 6 cm à 11 cm maximum pour les enfants.

Pensez également à sécuriser les fenêtres à proximité (barreaux, grille de protection, garde-corps…).

3. Accès à la plateforme

Comment accéder à votre plateforme ? Tout simplement par :

  • un escalier droit, 1/4 tournant ou hélicoïdale. Il doit être conforme à la norme de construction NFP 21-211 (fixé au sol, d’une largeur minimale de 60 cm).
  • une échelle de meunier, une échelle droite ou escamotable.

Ajoutez une main courante pour plus de sécurité, en particulier si vous avez des enfants, et privilégiez des marches antidérapantes.

4. Administratif : déclaration de travaux ou permis de construire ?

Tout va dépendre de la surface du plancher de la mezzanine :

  • si elle est inférieure à 20 m2 et l’aire totale habitable du bâtiment ne dépasse pas les 170 m2 une fois les travaux terminés, une simple déclaration auprès de la mairie peut suffire ;
  • si elle est supérieure à 20 m2, vous devez demander un permis de construire.

Quelle fonction réserver à une mezzanine ?

L’avantage d’une mezzanine est qu’elle permet optimiser l’espace disponible et d’obtenir une pièce en plus sans devoir créer de cloisons ou casser des murs. Pour ce qui est de l’usage, à quoi peut-elle servir ?

Un espace à vivre à aménager selon son envie

Un aménagement au choix : salle de jeu, espace détente, bureau ou chambre d’amis suspendue… C’est un luxe de disposer d’un bel espace à vivre supplémentaire.
À noter que dans une chambre, vous pouvez opter pour des lits mezzanines, moins contraignants à installer. Seul critère obligatoire : votre plafond doit mesurer au moins 2,20 m. Le lit mezzanine se décline en différentes configurations qui permettent notamment d’installer, en dessous du couchage (avec un matelas une place 90x 190 cm ou deux places en 140 x 200 cm), un bureau ou un dressing. Vous en trouverez pour moins de 1000 euros à monter vous-même.

Un espace de rangement supplémentaire

Votre plateforme peut servir également à gagner du rangement : étagère, rayonnages, bibliothèque ou dressing… Exploitez cet espace de stockage supplémentaire et profitez-en pour désencombrer le reste de vore habitat.

Quelle que soit la mezzanine choisie, elle sera une vraie plus-value pour votre intérieur, car elle offre une bonne solution pour gagner des mètres carrés à l’intérieur. Pensez-y !

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois