Comment poser une toiture en bois

Si la toiture est la dernière grande étape de la construction d’une maison, elle est d’une importance capitale !

Avant d’entreprendre sa construction, il faut prendre en compte plusieurs paramètres :

  • L’emplacement d’une ou de plusieurs cheminées ;
  • l’emplacement de fenêtres de toit ;
  • L’aménagement de combles, et leur isolation thermique ;
  • L’emplacement des gouttières, pour l’évacuation des eaux de pluie ;
  • La pose de panneaux solaires ;
  • Si la toiture est plate, la pose éventuelle d’une couverture végétalisée ;

Le matériau de prédilection pour cet ouvrage aérien est le bois. Pourquoi ? Parce que le bois est léger, rapide à mettre en oeuvre et écologique. Voici tous les avantages d’une toiture en bois !

Pourquoi préférer le bois pour une toiture ?

Concernant les couvertures de toiture, il y a de nombreux revêtement existants sont : les tuiles en terre cuite, l’aluminium ondulé, les ardoises, les plaques de cuivre, etc. Utilisées pour des constructions traditionnelles, les tuiles en bois tirent aussi leur épingle du jeu. Elles ont le grand avantage de se fondre parfaitement parmi d’autres types de matériaux comme le béton, le verre, le zinc, etc.

Après une période d’oubli, les tuiles de bois reviennent de plus en plus sur le devant de la scène. Elles peuvent être en :

Les bois massifs sont représentés par plusieurs essences : pin douglas, mélèze, cèdre rouge, épicéa, hêtre, châtaignier, acacia, etc. Par nature, ces bois sont agréables à regarder, résistants, mais plus chers.

Les bois composites sont moins esthétiques que les bois massifs, mais demandent moins d’entretien.

Une toiture en bois est intéressante pour plusieurs raisons :

  • Esthétique, selon la teinte de l’essence choisie ;
  • Ecologique, car la gestion de la filière bois en France est certifiée PEFC ;
  • Une bonne étanchéité aux intempéries, et moisissures ;
  • Une excellente isolation thermique et acoustique, pouvant être complétée par une végétalisation;
  • Légère, un avantage pour la rapidité de mise en oeuvre ;
  • Le bois est un matériau de construction répandu, compétitif au niveau des prix ;
  • La tuile de bois a fait ses preuves au bout de plusieurs centaines d’années d’utilisation !

Une toiture bois peut convenir à tout type de construction : une maison individuelle, un chalet, une véranda, une pergola, etc.

Pour aller plus loin, nous allons voir comment construire une toiture en bois.

Comment réaliser une toiture en bois ?

Répondant aux normes HQE(Haute qualité environnementale), la tuile de bois est une technique ancienne, qui allie performances écologiques, économiques et énergétiques. Simple à poser, elle résiste aux vents violents, à la pluie, au feu, et a une durée de vie moyenne de 40 ans.

Les tuiles de bois ne sont pas déposées directement sur la charpente ! Voici les étapes de pose d’une toiture en bois.

Calculer la surface totale de la toiture permet de déterminer le nombre de tuiles de bois nécessaires. Sachant que les tuiles de bois se chevauchent entre elles, le coefficient de la surface à plat pour 1m2 va être de 2,5m2 environ. La dimension des tuiles de bois peut varier en fonction de l’essence.

Après cette phase d’anticipation, il faut préparer la toiture en agrafant un écran de sous-toiture sur la première couche de liteaux. L’écran de sous-toiture permet d’étanchéifier la charpente et les combles. La pose d’une deuxième couche de liteaux est nécessaire pour fixer correctement l’écran de sous-toiture.

Cet écran va permettre d’isoler une toiture chaude du reste de la maison. La pose de l’écran n’est pas obligatoire, mais conseillé dans les Documents Techniques Unifiés (DTU), auxquels se réfèrent les constructeurs.

La deuxième étape consiste à poser les premiers rangs de tuiles de bois. Pour que les tuiles de bois se chevauchent correctement, il faut commencer par la partie basse de la toiture, en prenant compte les zingueries.

En détail, il faut faire dépasser du toit la tuile de quelques centimètres, puis le clouer sur l’alignement d’un liteau, avec des clous en acier inoxydable. Les tuiles de bois sont espacées de quelques millimètres.

Une fois la première rangée terminée, il faut poser la deuxième rangée, qui est le recouvrement, puis les suivantes, et ainsi de suite jusqu’à arriver à l’arrête du toit. La pose sur la poutre faîtière demande une coupe spécifique des tuiles de bois, et nécessite des clous plus longs.

La pose de tuiles en bois nécessite d’avoir les outils adaptés :

  • Un ou plusieurs scies ;
  • Des boîtes de clous en acier inoxydables de différentes tailles ;
  • Un marteau ;
  • Une perceuse ;
  • Une ponceuse orbitale à une main ;
  • Une bâche de protection ;
  • Des gants, un casque, un harnais, une sangle pour s’accrocher ;
  • Une échelle, etc.

Vous l’aurez compris, la pose d’une toiture en bois n’est pas sans risque, et nécessite l’avis d’un charpentier spécialisé. Travailler sur une toiture demande des compétences particulières, d’autant plus si vous êtes sujet au vertige ! Il est donc conseillé de se renseigner avant d’entreprendre tout travaux de rénovation ou de construction.