Construire sa maison en ossature bois

Le franc succès des maisons à ossature bois s’explique par les nombreux atouts de ce matériau éco-responsable et écologique.

Qu’est-ce qu’une ossature bois ?

Une ossature bois est posée directement sur les fondations d’une habitation. L’ossature bois est généralement constituée de montants verticaux en bois massif. Ces montants sont espacés d’une cinquantaine de centimètres, permettant d’y glisser des panneaux isolants. Ce « squelette » est recouvert de bardages en bois nus selon les essences, ou avec des revêtements spécifiques (peinture, crépi, etc.).

Le bois de construction a la particularité d’être jusqu’à 7 fois plus léger à volume égal avec le béton… De plus, l’ossature bois s’adapte à tous les climats régionaux, et n’a pas besoin de temps de séchage comme le béton, pour continuer à construire la maison.

Sa légèreté structurelle permet une construction plus rapide, et par tous les temps. Contrairement à des constructions en parpaings, cette facilité permet de réaliser des surélévations et agrandissements sans compromettre la durée initiale du chantier.

Ces avantages permettent d’effectuer l’assemblage d’une ossature bois en atelier hors d’eau, et en quelques jours. Néanmoins, le montage en atelier peut prendre un peu plus de temps selon la complexité des enchevêtrements poteaux-poutres, de la réception des matériaux, de la disponibilité d’une essence, etc.

L’ossature bois est acheminée en une ou plusieurs pièces par camion sur site. La mise en place est efficace et le chantier moins encombré pour la suite des travaux.

Si la rapidité d’exécution et la légèreté sont une aubaine pendant la construction, quels sont les autres points forts d’une ossature bois ?

Les atouts d’une ossature en bois

L’avantage écologique d’une ossature en bois

Le bois est un matériau respectant le développement durable des forêts. En France, la filière bois est encadrée par la norme PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières). C’est une certification dédiée à la gestion forestière pour la culture, la récolte, la fabrication et la commercialisation du bois. Que le bois soit massif, aggloméré ou contreplaqué, la norme PEFC garantit le respect environnemental au consommateur.

De plus, le bois est un matériau parfaitement adapté pour une maison passive. En effet, sa légèreté combinée aux performances énergétiques en fait un allié redoutable de la basse consommation d’énergie. Si les isolants sont plus chers à la construction, les factures sont beaucoup plus économiques sur toute la durée de vie de la maison.

Le bois absorbe naturellement le carbone, réduisant les émissions dans l’atmosphère. Encore un bon point pour la planète ! Enfin, sa propriété hygroscopique régule l’humidité, purifiant l’air à l’intérieur de la maison.

La performance énergétique d’une ossature en bois

Sachez que l’ossature bois rend possible le montage de murs à double isolation. Ceci garantie une isolation intérieure et extérieure, éliminant les ponts thermiques.

Contrairement à une maison en parpaings, l’ossature bois est creuse, laissant une place aux plaques isolantes, comme le cellulose. Ce gain d’espace rend possible le montage de cloisons isolées fines et performantes.

Par nature, le bois est presque deux fois plus isolant que les parpaings ! C’est un bénéfice pour :

  • L’étanchéité des murs, de la toiture et des sols contre les intempéries et autres aléas climatiques;
  • L’isolation thermique, car le bois fournit ou absorbe la chaleur sans que sa température augmente ;
  • L’énergie positive du bâtiment, le bois en produit plus qu’il n’en consomme ;
  • L’acoustique, car en vibrant, il neutralise les ondes sonores ;

L’ossature bois et la Réglementation Thermique 2012

Le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France. C’est pourquoi la RT2012 (Réglementation Thermique 2012) a été mise en place, dans le cadre du Grenelle de l’Environnement.

Comme son nom l’indique, la RT 2012 oblige les constructeurs à respecter une consommation énergétique maximale. Outre cette limite, les concepteurs sont incités à évoluer techniquement et industriellement, vers une architecture bioclimatique. D’où le bénéfice de choisir une ossature bois pour sa maison !

La RT 2012 s’applique aux bâtiments dont le permis de construire a été déposé après le 1er janvier 2013. Ainsi, toute nouvelle maison individuelle ou agrandissement en ossature bois doit être certifié RT212.

Attention, dans le cas d’extensions ou surélévations sur un bâtiment existant dont le permis de construire est antérieur au 1er janvier 2013 :

  • La SHONRT (Surface Hors ‘uvre Nette RT) de l’extension est inférieure à 30% de l’existant et à 150 m², la RT 2012 ne s’applique pas ;
  • La SHONRT de l’extension est supérieure aux valeurs précédentes, la RT 2012 s’applique ;

Dans ce dernier cas, l’attestation « Fin de travaux » est obligatoire pour valider la RT 2012 auprès du service urbanisme de la mairie. Enfin, la RT 2012 ne vous dispense pas de souscrire une assurance décennale auprès des charpentiers engagés.

Si vous êtes convaincu qu’une ossature bois présente tous les avantages recherchés, alors bénéficiez de conseils personnalisés auprès de professionnels de la charpente !

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois