Un parquet en teck pour une touche d’exotisme

Le teck est un bois précieux originaire d’Asie. Avec ses reflets chauds bruns jaune, il possède un charme rustique particulièrement apprécié dans les intérieurs luxueux. Son incroyable résistance en fait un matériau de choix pour la menuiserie d’intérieur comme d’extérieur.

Voici tous les avantages d’un parquet en teck.

Le teck, un bois venu d’Asie

Le teck de plantation pousse principalement en Indonésie, en Inde, en Thaïlande et au Laos. Il s’agit d’un bois de classe B, c’est-à-dire mi-dur, avec une densité se situant entre 600 et 800 Kg au m³. Il résiste très bien au poinçonnement, et est quasiment insensible aux variations de température !

Sa croissance est relativement rapide : ce matériau est donc renouvelable, surtout lorsqu’il provient de forêts certifiées (PEFC ou FCS).

Un bois résistant à toute épreuve

Le teck est un bois gras, dont les fibres possèdent une oléorésine. Cette particularité le rend naturellement imperméable et imputrescible, et le protège donc des insectes, les champignons et l’humidité. Il a d’ailleurs longtemps été utilisé pour les ponts de bateau. Aujourd’hui, il s’adapte aussi bien en usage intérieur qu’extérieur : parquet, salon de jardin, etc.

Une essence luxueuse

Cette essence possède un grain fin et serré sans noeuds, très esthétique et soyeuse au toucher. Sa couleur dorée le rapproche du chêne, mais il possède un veinage plus sombre et plus marqué. Le teck peut arborer des teintes allant du blond au cuivré, légèrement rougeâtre. Ses reflets chauds sont très appréciés dans les intérieurs de luxe, contemporains ou anciens.

Selon la région où il pousse, son aspect peut varier : le teck d’Indonésie est récolté plus jeune que celui de Birmanie, et possède donc un grain moins serré, une couleur plus claire et une densité légèrement plus faible.

Poser un parquet en teck

Son incroyable résistance en fait un parquet particulièrement compatible avec les pièces humides ou à fort passage comme les lieux publics. Avec son effet pont de bateau dans une salle de bain, vous obtiendrez une ambiance lumineuse très raffinée ! Vous pourrez même l’assortir avec un mobilier en teck pour un ensemble des plus modernes.

On retrouve du parquet en teck massif, contrecollé et stratifié. Sa conception se décline en plusieurs conceptions, longueurs et épaisseurs selon le type de pose.

  • Le parquet en teck massif à clouer : les lames peuvent être clouées sur solives ou lambourdes. Elles existent en plusieurs largeurs (90 à 190 mm), et possèdent une épaisseur standard de 22 mm. On retrouve 2 sortes de lames : les simple face, pour une pose jointive comme les parquets traditionnels, ou double face pour les assembler avec un joint à la manière d’un pont de bateau.
  • Le parquet en teck massif à coller : ce type de pose est recommandé en cas de chauffage au sol ou de plancher rafraîchissant. On retrouve différentes largueurs de lames, et une épaisseur entre de 10 ou 14 mm. La pose collée s’impose dans les pièces humides, car elle confère une meilleure cohésion aux lames, qui ont tendance à se dilater ou se rétracter selon les variations hygrométriques. Elle offre une excellente tenue à l’humidité et surélève peu le sol.
  • Le parquet en teck contrecollé : il est constitué d’une couche d’usure en teck de 2,5 mm à 4 mm d’épaisseur, collée sur un support de fibres de bois. Moins cher, il est beaucoup moins résistant que le teck massif. Les lames en pose flottante se vendent généralement pour une largeur de 90 mm et une épaisseur de 15 mm.

Les finitions

En s’oxydant, le teck a tendance à griser s’il n’est pas protégé : vous pouvez appliquer une huile ou un vernis.

La finition dépend de l’effet et de la couleur souhaitée : le teck brut est relativement clair et offre un rendu mat très contemporain. Le teck ciré fera davantage ressortir les nervures du bois avec un effet plus satiné. Le teck huilé est le plus foncé de tous : l’huile fait ressortir ses nuances dorées, qui tirent même sur un bronze. Plus vous appliquerez d’huile pour l’entretenir, plus il foncera !

Il existe également des vernis spécialement conçus pour le teck, issus de l’industrie de vernis spéciaux pour bateaux. Ce produit lui donnera un aspect très brillant, tout en le protégeant à long terme des agressions. Bien moins contraignant qu’une huile ! Cette finition est parfaitement adaptée pour un usage extérieur ou une salle de bain.

Le prix du parquet en teck

Le prix du parquet massif en teck varie entre 90 et 110 € le m².

Le parquet flottant en teck coûte entre 70 et 90 € le m².

Vous pouvez acheter du teck dans les grandes surfaces de bricolage, les magasins spécialisés ou les boutiques en ligne. On en trouve également chez certains grossistes et importateurs de bois exotiques.

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois