Le bardage bois, une isolation performante

Le bardage bois qui habille les extérieurs des maisons individuelles est de plus en plus prisé. Pourquoi ? Parce que son côté naturel confère un aspect visuel agréable. Cette touche contemporaine est appréciée par de nombreux propriétaires.

De plus, le bardage est pratique et facile à poser sur n’importe quel type de maison individuelle. Nous allons voir ci-dessous que le bardage bois est également un merveilleux isolant.

Le bardage en bois : améliorer l’isolation

Composé de bois naturel ou composite, le bardage bois d’une maison apporte une excellente isolation thermique et acoustique.

De plus, nécessitant peu d’entretien, le bardage bois peut atteindre une longévité exceptionnelle ! Vous pouvez aider ce processus de durabilité en appliquant des couches de lasures ou de saturateurs directement sur le bardage.

Si le bois est neuf, alors il suffit juste de le dépoussiérer à l’aide d’une brosse. Le cas échéant, il faut décaper le vernis, la peinture ou la lasure d’origine, afin d’obtenir une surface propre.

L’idéal est de passer deux couches de lasure à l’aide d’un pinceau à bois, en insistant bien dans les rainures, pour favoriser l’imprégnation dans les veines. Incolore, la lasure conserve avec brio la couleur d’origine du bois.

Les différents bois pour des bardages

Trois catégories de bois composent les lames de bardages : les bois massifs, composite ou lamellé-collé.

Les lames de bardages en bois peuvent être constituées d’essences issues de résineux ou feuillus originaires du monde entier !

L’emplacement géographique joue un rôle important. Est-ce que votre maison est située dans une zone humide ? Est-ce qu’il y a beaucoup d’intempéries ? Est-ce dans une grande ville ? Tous ces paramètres vous aideront à choisir des essences adaptées.

Le respect de l’environnement peut faire partie des critères de sélection. Pour cela, il faut vérifier si le bois est bien issu d’une filière bois certifiée durable, de type PEFC.

La dimension esthétique est également importante, et c’est souvent celle qui remporte tous les suffrages !

Les essences plébiscitées pour les bardages sont réparties en quatre catégories de lames :

  • Les bois naturels, composées de bois exotiques, de Mélèze, de Pin Douglas, de châtaignier, de Red Cedar (celui-ci résiste aux insectes). Ces bois bruts ne nécessitent pas d’entretien, et disposent d’un grain élégant ;
  • Les bois traités, autoclave pour les Pins maritime et sylvestre, ou à haute température pour les essences de type Épicéa, sapin, peupliers, etc. ;
  • Les bois composite, en fibre de plastique et bois sont non-poreux, imputrescibles et n’attirent pas les insectes ;
  • Le lamellé-collé, issu du recyclage de chutes de pin Douglas ou Sylvestre traités.

Comment poser un bardage en bois ?

Faire appel à un professionnel vous assure une garantie décennale, un travail de qualité mais surtout une éligibilité à des aides financières ! Il faut se renseigner avant de poser un bardage en bois.

La manière de poser un bardage par l’extérieur peut avoir des répercussions sur l’esthétique de votre maison, il faut bien réfléchir à quelle orientation donner aux lames. De plus, en fonction du taux d’humidité dans l’air, le bois peut gonfler, ce qui peut fausser vos mesures de départ.

Avant de poser un bardage extérieur, il faut fixer une protection pare-pluie à l’aide de tasseaux afin d’assurer l’étanchéité des façades.

La pose horizontale est la plus courante, car c’est la mise en oeuvre la plus rapide. En revanche, la pose verticale permet un meilleur écoulement des eaux, ce qui peut être déterminant selon la région.

Les atouts d’un bardage en bois

Les bardages bois sont très appréciés pour :

  • Leur aspect contemporain, dont les teintes s’intègrent parfaitement dans le paysage ;
  • Leur haute performance thermique, car le bois est efficace pour l’isolation extérieure, tout en absorbant l’humidité dans l’air à l’intérieur de la maison ;
  • La rapidité de mise en oeuvre ;
  • Leur bonne tenue aux UV ;

Le prix d’un bardage en bois

Afin de budgétiser au mieux la construction d’un bardage bois, il faut prendre en compte plusieurs paramètres : l’intervention d’un professionnel, l’entretien du bois, le type d’essence, la surface de la façade à recouvrir, les travaux de pose, les outils, les finitions.

Quelques chiffres, pour des lames composites, il faut compter entre 45€ et 90€ HT le mètre carré. Si ce tarif peut sembler élevé, il faut comprendre que le bois composite ne nécessite aucun entretien sur toute sa durée de vie.

Pour calculer un budget total sur une façade, il faut effectuer des relevés pour identifier la surface en m2, puis l’essence.

Un professionnel peut vous faciliter le travail, en estimant correctement la surface de bois nécessaire, et le type d’essence conseillé. Si vous avez besoin de renseignement, nous pouvons vous aider !

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois