L’entretien de son escalier selon le type de matériau

Axe de connexion entre différents espaces, l’escalier est utilisé fréquemment. Il constitue un élément central et fonctionnel de votre maison tout en étant décoratif. Ainsi, même si par essence les escaliers sont censés être résistants, il faut les entretenir régulièrement pour éviter qu’ils se dégradent. Un entretien régulier leur permettra de garder leur éclat et ce, quel que soit le matériau dont ils sont faits. Quelques gestes simples suffisent.

Entretenir un escalier en bois

Avant toute opération de décrassage en profondeur ou de rénovation, le nettoyage est une étape obligatoire. Il se fait idéalement avec un chiffon microfibres, le meilleur moyen pour dépoussiérer un escalier bois car attention, l’eau déforme le bois et le fait gonfler. Trop d’humidité peut aussi entraîner des moisissures. Il est de fait déconseillé de nettoyer votre escalier à grandes eaux. Cependant, si ce dernier est verni ou vitrifié, il peut être nettoyé avec un chiffon humide et du savon de Marseille.
Si vous constatez que votre escalier en bois présente des signes de fatigue, d’usure, de fissures ou de craquements, accordez-lui une petite opération de rénovation comme suit :

  • Ponçage pour enlever les anciennes finitions et récupérer l’aspect naturel
  • Réparation des trous et fissures grâce à de la pâte à bois
  • Vitrification, cire, huile ou vernis en fonction de la teinte ou l’effet désirée
    De temps à autre, l’utilisation d’un produit spécial bois tel que les produits pour parquet peut redonner un coup d’éclat au bois. Une petite astuce consiste à ajouter un peu d’huile d’olive sur votre chiffon. Votre bois sera nourri et s’en portera mieux. Enfin, pour des solutions plus durables pensez à appliquer une résine liquide au pinceau ou une solution de protection hydrofuge. Cela prévient les tâches et rend la routine du nettoyage plus aisée.

Entretenir un escalier en métal

L’entretien d’un escalier en métal dépend surtout du type de métal. Quasiment toutes les variétés de métal peuvent être utilisées pour les escaliers : acier, aluminium, inox, etc. Les escaliers en métal sont faciles à entretenir.
La routine du nettoyage se fera avec de l’eau associé à du savon de Marseille ou du liquide vaisselle. Le problème principal de ce type d’escalier est la rouille, notamment pour l’acier. Il vaut mieux empêcher qu’elle prenne de l’ampleur. L’inox est une matière antirouille mais est plus coûteuse. La rouille persistante peut être détachée avec un ponçage ou de la toile émeri. Un produit antirouille pourra ensuite être appliqué au pinceau. Pour prévenir la récurrence de la rouille, il est possible d’appliquer une peinture à l’oxyde de plomb, tous les deux ans.
Autre petit désagrément, les tâches ! Le métal se tache mais à chaque métal sa petite astuce de nettoyage !

  • Du détergent pour le fer
  •  De l’eau savonneuse ou du produit vitre pour l’aluminium. Noter que l’aluminium ne supporte pas bien le vinaigre blanc ou la javel.
  •  Du bicarbonate de soude ou cristaux de soude pour le zinc
  •  Du dentifrice pour retirer les traces noires et petites rayures de l’inox. Le bicarbonate est idéal pour les tâches plus tenaces. A l’instar de l’aluminium, évitez la javel, le vinaigre et les produits anticalcaires. Il existe aussi des produits spécifiques afin de garantir un nettoyage parfait de vos éléments en inox.

Entretenir un escalier en béton et béton ciré

L’escalier en béton est très résistant. Cependant, le béton s’encrasse et si l’on ne veut pas que les tâches s’installent durablement, il vaut mieux nettoyer régulièrement grâce à quelques gestes simples.

  •  Un aspirateur pour dépoussiérer
  •  Une brosse humide avec un peu de bicarbonate. Encore une fois, il vaut mieux privilégier les produits naturels ! L’ammoniaque notamment, est à proscrire sur le béton car cela détruirait son revêtement protecteur.
    Pour le béton ciré, l’eau savonneuse est le meilleur moyen de le maintenir propre et de ne pas laisser le temps aux tâches de s’incruster. Parfois, le béton ciré devient gras et auquel cas, un peu de talc fera l’affaire.

Entretenir un escalier en pierre

La pierre est une matière noble et durable mais également coûteuse. Certaines variétés de pierre sont poreuses et peuvent se tâcher irrémédiablement. C’est pourquoi ces dernières nécessitent une attention particulière afin de bien conserver leur beauté d’origine. Il convient de l’aspirer régulièrement afin de ne pas laisser la poussière s’accumuler puis de nettoyer au savon noir. La pierre est sensible aux produits chimiques. Pour les tâches récalcitrantes, préférez une solution d’eau chaude et de cristaux de soude ou encore du bicarbonate. Pour une solution plus durable contre les tâches sur la pierre, il existe des produits antitaches professionnels.

Entretenir un escalier en verre

Le verre est un matériau esthétique qui joue sur la transparence. Les escaliers en verre sont généralement fabriqués en utilisant une combinaison de verre endurci et de verre stratifié bien plus durable. Seulement voilà, le verre est salissant, le verre se raye. La moindre trace est visible. Votre bel escalier design nécessitera ainsi un entretien fréquent. Outre un nettoyage minutieux au chiffon et avec un produit spécial verre, attention aux petits cailloux qui traînent et qui pourront entraîner des rayures sur le verre.

Quel que soit le matériau ou la combinaison de matériaux dont est constitué votre escalier, entretenez le régulièrement. Ce sont des gestes faciles, pour la plupart ne nécessitant pas l’utilisation de produits chimiques et qui contribueront à conserver l’éclat et l’allure de votre escalier.

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois