Le parquet coloré, la nouvelle tendance des intérieurs

Fini les parquets classiques, la tendance est à la couleur ! Il existe de nombreux coloris de lames teintées sur le marché, mais il est tout à fait possible de le colorer vous-même. Toutefois, il s’agit d’une opération délicate qui nécessite une rigueur d’exécution.

Voici tous nos conseils pour oser la couleur et personnaliser votre parquet.

Bien choisir la couleur de son parquet

Le parquet est devenu un élément décoratif à part entière. Quelques lames colorées dynamisent instantanément un intérieur et lui apportent du caractère. Si votre projet est neuf ou que vous rénovez, vous pouvez sélectionner un parquet déjà teinté en usine pour créer votre composition.

Des couleurs intemporelles pour un sol moderne

Le choix du coloris est une décision à long terme, qui déterminera l’ambiance de la pièce. Celui-ci devra s’accorder avec les murs, le mobilier et la décoration, mais dépendent avant tout de vos goûts et de l’ambiance que vous souhaitez. Les tons neutres sont aussi modernes qu’intemporels :

Les couleurs claires dans les tons blancs, beiges et grisés sont des valeurs sûres. Elles s’accordent avec tout type de décorations notamment d’inspiration scandinave, où l’on retrouve souvent du chêne naturel ou cérusé. Un parquet gris bleuté ou rose apportera un esprit très contemporain plein d’originalité ! Toutefois, il faudra veiller à contraster avec le reste au risque de donner un ensemble fade. Les rayures seront également plus visibles sur un parquet clair !

Les teintes foncées apportent une atmosphère chaleureuse et masculine. Elles mettent particulièrement en valeur la décoration contemporaine et le mobilier haut-de-gamme. Avec leurs couleurs intenses, les essences exotiques apportent caractère et raffinement à un salon, un bureau ou une chambre.

Certaines techniques permettent notamment de faire ressortir le veinage du bois, comme le parquet brûlé, inspirée d’une technique ancestrale japonaise. En brûlant les lames de bois en surface, elles sont protégées des UV, des insectes, des champignons et du feu. En revanche, il faut savoir que l’entretien est plus important sur un parquet foncé, qui souligne le moindre grain de poussière !

Bon à savoir : attention aux parquets en bois exotiques ! Basez-vous toujours sur des photos de réalisations plutôt que sur des échantillons, qui montreront davantage les variations de couleurs entre les lames.

Si vous préférez les couleurs chaudes, les parquets effets vieillis comme le chêne fumé ou des lames de hêtre aux reflets cuivrés apportent une atmosphère douce et réconfortante, légèrement vintage.

Les parquets colorés

Généralement, les parquets sont teintés en usine, ou directement sur place dans le cas d’une rénovation. Il s’agit souvent de chêne, parfois de hêtre ou de frêne.

Si vous ne souhaitez pas colorer entièrement votre sol et éviter un changement trop radical, vous pouvez disperser quelques lames colorées sur une base bois classique. Utiliser des motifs est une autre possibilité pour associer tradition et modernité : rehaussez un parquet à bâtons rompus avec quelques lames de couleurs vive, par exemple.

Bon à savoir : le bois est un matériau qui change de couleur naturellement avec le temps et les UV. Quelle que soit l’essence de bois choisie ou la teinte appliquée, il ne restera jamais identique.

Comment teinter son parquet ?

Vous êtes lassés de votre parquet ? Il arrive parfois que les lames jaunissent à cause d’un manque d’entretien et nécessitent une rénovation complète. Plusieurs produits de finitions permettent de changer de style sans forcément engager de gros travaux. Le choix des couleurs et d’aspects est très large et permet de laisser libre cours à vos envies.

Avec du vernis

Les teintures pour parquet sont à phase aqueuse, sans odeur et nettoyable à l’eau. Avant toute chose, il ne faut JAMAIS appliquer une teinte sur une finition déjà présente. Quelle que soit la couleur choisie, elle doit toujours être employée sur du bois brut.

Commencez donc par « poncer à blanc » la surface à l’aide d’une ponceuse électrique, avec un abrasif gros grain. Puis, terminez avec un grain plus fin pour une finition parfaite, car la teinture risquerait de faire ressortir tous les petits défauts.

La teinte s’applique en 2 couches et dans le sens des fibres du bois, en respectant scrupuleusement les indications sur le produit. Pour un résultat homogène, essuyez la teinte au fur et à mesure de son application avec un chiffon doux. Vous pourrez ensuite vitrifier votre parquet.

N’égrenez jamais la teinture, mais plutôt la première couche de finition !

Pour un effet plus naturel, vous pouvez utiliser une huile ou une cire colorée. Avec le succès des inspirations scandinaves, le parquet blanchi est également très tendance : vous pouvez utiliser de la céruse, de la cire blanche ou de la Javel.

Peindre son parquet

Si vous souhaitez changer de sol sans pour autant tout rénover, le repeindre est la solution la plus simple. Il faut utiliser des peintures spéciales parquet ou sol, car ils comportent déjà un durcisseur. Dans l’idéal, il vaut mieux peindre un parquet brut qui n’a pas déjà été traité.

Après avoir bien préparé la surface (traitement contre les insectes, rebouchage de trous et fissures, ponçage), appliquez votre peinture en plusieurs couches. Sachez également que les essences Européennes sont plus faciles à recouvrir que les bois exotiques.

Vous pourrez ensuite appliquer un vernis brillant ou mat pour protéger la peinture et faciliter l’entretien. Pochoirs, motifs, dégradés… laissez parler votre créativité !

Dernier conseil : pour évaluer le résultat final et s’assurer qu’il nous convient, nous vous conseillons de réaliser un essai préalable sur un endroit discret ou une chute de votre parquet.

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois