Prix du parquet : notre comparatif des matériaux

20Du stratifié au bois massif, le parquet offre un revêtement de sol du plus bel effet. L’effet bois apporte une touche chaleureuse et rustique à votre pièce, quel que soit le type de finition.
La gamme des parquets est particulièrement vaste, que ce soit en coloris, en aspect ou en qualité. Chacun peut alors choisir son parquet selon ses goûts, mais aussi en fonction de son budget. En effet, le coût des travaux de revêtement de votre sol peut varier considérablement : de 4 € le mètre à plus de 190 € pour une essence naturelle de qualité supérieure !
Quel parquet choisir ? Doit-on faire appel à un professionnel ? Dans cet article, découvrez les avantages de chaque type de parquet et un comparatif des prix des matériaux. Vous découvrirez aussi les techniques de pose, et celles qui nécessitent ou non le recours à un professionnel.

La gamme des parquets : faire le bon choix

En matière de parquets, la gamme regorge de choix ! Alors, comment choisir son parquet ? Quel prix prévoir pour ses travaux de rénovation ? Sachez que pour les parquets, qualité et prix sont intimement liés ! Pour en savoir plus, voici un détail sur les différents parquets que vous pourrez trouver, du plus abordable au plus haut de gamme.
La fourchette de prix est donnée à titre indicatif. Le tarif dépendra également de la classe du parquet : de la classe 21 (passage faible) à la classe 33AC6 (passage très intensif). Cependant, nous avons estimé pour vous le coût moyen du devis.

Stratifié : le revêtement accessible à tous

Le stratifié est le plus accessible des revêtements « effet parquet en bois ». Selon sa qualité, le stratifié offre une belle imitation du bois. Le parement imprimé et recouvert d’un vernis résistant et parfaitement lisse. Ce type de parquet convient pour toutes les pièces, y compris la salle de bain, et se montre très facile d’entretien. Seul bémol : les impacts de chute sont très visibles sur les lames.
La fourchette de prix est de l’ordre de :

  • 3 à 30 € pour le type aggloméré ;
  • 20 à 50 € pour le bois orienté.

Le prix moyen pour un stratifié imitation chêne naturel est de 30 euros par mètre carré.

Parquet contrecollé : la qualité intermédiaire

Contrairement au stratifié, le parquet contrecollé se constitue en partie de bois noble. C’est ce qu’on appelle la couche d’usure, dont l’épaisseur varie en fonction de la qualité du parquet. Les deux autres couches sont un support en contreplaqué et la dernière se constitue de résineux. De belle finition, le contrecollé offre un aspect proche du parquet massif.
Le tarif du sol en parquet contrecollé dépend de l’essence et de l’épaisseur des lames. Le prix varie entre 30 € et 120 € le mètre carré. Pensez à inclure les accessoires pour la pose collée : colle, sous-couche, etc.
Pour les petits budgets, vous pourrez obtenir votre parquet contrecollé à partir de 15 € pour le premier prix.

Parquet massif : le haut de gamme

Parmi les parquets en bois massif, le chêne est le plus populaire. Durable et résistant, il est proposé en diverses qualités et à divers prix, du « surchoix » (parfaitement homogène) au choix « campagne » pour un effet rustique. Le prix du parquet en chêne massif varie entre 30 € et 90 €.
Les essences exotiques ont la cote pour l’aspect moderne qu’elles confèrent à la pièce. Les teintes foncées et les couleurs chaudes sont tendance : ipé, teck, wengé ou merbau, les bois exotiques vous coûteront entre 75 et 190 euros le mètre carré.
En revanche, sachez que le bois massif est tout à fait déconseillé pour une pièce humide.

Le choix de la technique de pose

Le type de pose dépend essentiellement du type de parquet que vous aurez choisi. Pour réduire le coût des travaux, il est possible de poser son parquet seul. Cependant, le recours à un professionnel peut être recommandé. Faisons le point sur les techniques, leurs avantages et le prix moyen à prévoir.

Pose flottante : la technique facile

La pose flottante est la méthode la plus courante. Le parquet « clipsable » est accessible même aux novices en revêtement de sol. Grâce à un système de languettes, les lames se clipsent les unes aux autres.
Le stratifié est désormais souvent équipé de ce système ingénieux. Ce type de parquet se pose en un minimum de temps et de travaux.
Le coût se résume à l’achat du produit. Si vous faites appel à une entreprise, prévoyez un budget moyen de 30 à 85 euros par mètre carré.

Pose collée : la technique du bricoleur

Obligatoire sur un plancher chauffant, la pose collée offre une meilleure isolation des résonances. Les lames de parquet sont collées au sol, qu’il soit en béton, en bois ou en carrelage. Cette méthode préserve de travaux importants de réfection du sol des pièces avant la pose du nouveau revêtement. Ce type de pose convient parfaitement au parquet contrecollé.
Le tarif au mètre carré pour la pose collée d’un parquet oscillera entre 40 et 155 euros.

Pose clouée : le technique du professionnel

Ce type de pose est réservée aux professionnels du bois. Solivage, isolation, clouage des lames… En plus d’être complexe, la pose clouée nécessite du temps et de la technique !
Pour la pose d’un parquet massif, comptez un budget moyen d’une centaine d’euros par mètre carré, et une fourchette allant de 55 € à 190 € en fonction de l’essence.
Ces prix ne tiennent pas compte des traitements de finition : cire, vitrificateur, peinture, etc.

L’entretien du parquet vous rebute ? Optez pour un carrelage aspect bois pour rajeunir votre salle de bain ! Quel que soit votre budget, faites confiance à nos entreprises partenaires pour réaliser vos travaux selon vos envies, et au meilleur prix !

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois