Les caractéristiques du parquet flottant

Le parquet flottant, massif ou plaqué bois, offre de nombreux avantages. Le design des parquets flottants modernes imite parfaitement le bois. Le parquet est dit flottant, car ce revêtement n’est pas cloué ou collé au sol. Sa pose est simple et rapide par clipsage.
Le parquet flottant contrecollé se révèle plus économique que le parquet en bois massif, avec un prix d’entrée moyen de 15 € le m2. Le parquet flottant est un revêtement de sol durable, naturel et résistant qui offrira une bonne isolation thermique dans chaque pièce de votre maison. Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le parquet flottant.

Les catégories de parquets flottants

On distingue trois types de parquets flottants :

  • Le parquet stratifié : parquet à lames effet bois. Il ne contient aucune essence de bois noble, mais juste un décor de finition. Ce type de parquet ne peut être ni poncé ni verni. C’est le parquet flottant le moins cher du marché et celui dont la durée de vie est la plus courte.
  • Le parquet plaqué bois : ce parquet possède une strate de bois noble. Il est constitué d’une couche d’aggloméré sur laquelle repose la strate de bois noble (chêne, érable, bambou, etc.). Ce parquet peut être poncé et sa durée de vie est plus longue. C’est un compromis entre le parquet stratifié et le parquet massif.
  • Le parquet flottant massif : il est 100 % en bois de chêne, de teck, de bambou…

Quelles sont les caractéristiques du parquet flottant plaqué bois?

Dans ce type de parquet, chaque lame est clipsable à la suivante sans coller le revêtement au sol. Il existe en différents motifs de finition.
La pose d’un parquet flottant nécessite de prévoir une sous-couche technique pour améliorer l’isolation thermique et acoustique de votre revêtement de sol. La sous-couche est obligatoire en pose flottante.

Comment distinguer un parquet en bois massif d’un parquet flottant?

Le parquet en bois massif naturel se présente sous forme de lames de 12 à 23 mm d’épaisseur selon la qualité. En revanche, le parquet flottant plaqué bois est un revêtement de sol fabriqué à partir de deux ou trois couches de bois aggloméré, dont un parement (couche d’usure) en bois noble (chêne, bouleau, frêne, noyer, etc.). Chaque lame possède une épaisseur de 2,5 à 7 mm. La couche intermédiaire, l’âme, est constituée de feuillu ou de panneau HDF. L’épaisseur totale d’une lame de parquet flottant se situe entre 10 et 15 mm.
Une autre différence est celle du prix. Le prix d’un parquet flottant plaqué bois se situe entre 15 € à 20 € le m2 alors que le premier prix pour un parquet massif en chêne est d’environ 39 € le m2.

Pourquoi choisir le parquet flottant plutôt que le carrelage comme revêtement de sol?

Le parquet flottant plaqué bois offre de nombreux avantages :

  • un revêtement en bois noble, authentique et naturel;
  • une gamme de produits variée avec diverses finitions;
  • une pose clipsable simple;
  • un très bon rapport qualité/prix;
  • une grande stabilité;
  • une durabilité élevée;
  • un produit naturel et écologique à base de bois.

Quels sont les critères de qualité pour un parquet flottant?

La qualité du parquet flottant dépend de plusieurs critères qui sont à prendre en compte lors de l’achat de votre revêtement de sol :

  • l’essence du bois et sa qualité (bois certifié ou non);
  • l’épaisseur de la lame;
  • la largeur de la lame;
  • la longueur de la lame;
  • la finition (parquet blanc, vieilli ou doré).

Quel parquet pour quelle pièce de la maison?

Dans une pièce à vivre comme le salon ou la salle à manger, vous pouvez facilement opter pour un parquet flottant en bois massif ou contrecollé comme revêtement de sol.
Dans une pièce de repos comme la chambre, le revêtement de sol idéal est le parquet stratifié, mais si vous préférez la noblesse du bois naturel, il est tout à fait possible d’opter pour un parquet flottant contrecollé ou massif.
Dans les pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine, vous pouvez poser un parquet flottant en bois massif dans une essence résistant à l’humidité comme le merbau ou le teck, mais le revêtement de sol le plus approprié reste néanmoins le parquet stratifié spécifique pour pièces humides.

Quel isolant choisir avec un parquet flottant?

Le choix du matériau isolant constituant la sous-couche du parquet dépend de l’état du sol sur lequel il sera posé. Il faudra prévoir un isolant capable de supporter les irrégularités du sol.
L’isolène est un isolant de type laine de verre qui a la capacité de s’adapter à un sol irrégulier. De même, la mousse polyéthylène se positionne parfaitement entre votre ancien revêtement de sol (carrelage, PVC ou autre revêtement) et le parquet flottant.
Une fois votre sol plat, vous pourrez choisir du liège ou une sous-couche universelle comme isolant.

Quel parquet flottant choisir avec un sol chauffant?

Avant de poser un parquet flottant comme revêtement dans une pièce équipée d’un système de chauffage au sol, il est nécessaire de vous assurer que celui-ci est compatible en matière de conductivité de chaleur.
Vous aurez néanmoins le choix entre plusieurs types de parquets flottants. Les parquets d’entrée de gamme ne sont toutefois pas des revêtements compatibles avec un chauffage au sol.
Veillez aussi à choisir une sous-couche d’isolant adaptée. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel qui vous aidera à choisir un parquet flottant massif ou contrecollé adapté à la pièce.

Les erreurs à éviter lors de la pose d’un parquet flottant

Ces erreurs sont à éviter à tout prix si vous souhaitez profiter de votre parquet flottant longtemps :

  • poser un parquet flottant dans une cuisine ou un hall d’entrée;
  • choisir un parquet flottant fragile pour une chambre d’enfant;
  • installer un parquet flottant sur un sol irrégulier;
  • poser un parquet flottant sans sous-couche adaptée;
  • mettre en place n’importe quel parquet flottant avec un chauffage au sol.

La majorité des parquets flottants actuels sont des parquets vitrifiés, c’est-à-dire avec une finition sous forme de film invisible qui en protège la surface. En revanche, la finition du parquet ciré préserve l’aspect du bois lui conférant un effet naturel. Le parquet ciré est plus fragile que le parquet vitrifié et requiert donc un entretien plus fréquent.

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois