Votre sol en parquet ciré : une exceptionnelle finition

Vous voulez avoir un sol lisse et brillant dans votre salon ? Vous voulez donner une touche d’authenticité à votre maison ? Pourquoi ne pas vous laisser tenter par le parquet ciré ? Le bois naturel massif est noble, son éclat et son aspect donnent une image classieuse à une maison.
Quel bois choisir pour un sol de chambre en parquet brut ? Bambou, chêne, hêtre sont des essences plus dures que le noyer, le cerisier ou le pin. Au-delà du style, l’entretien du parquet ciré est-il difficile ? La solution du vitrificateur n’est-elle pas préférable ?
Pour tout savoir sur le parquet ciré, suivez le guide !

Produit de finition : avec quoi cirer un parquet ?

Faire son choix parmi les produit pour parquets est une tache ardue : cire, vitrificateur, huiles, les produits sont nombreux. Cependant ces produits n’ont pas tout à fait les mêmes effets sur la surface des sols en parquet.
Le principe de la cire est « ecofriendly ». La cire est un produit naturel qui laisse vivre le bois. A contrario, vitrificateur et vernis l’enferment dans un produit inerte.
Cirer un parquet, c’est réaliser l’application d’une cire en pâte ou liquide qui durcit, en une ou plusieurs couches.

Composition et définition du parquet ciré

Le parquet ciré est d’abord un parquet en bois massif. C’est un produit recherché pour son aspect authentique. Installer un parquet brut confère à une pièce un caractère robuste et traditionnel.
Voyons ensemble les essences de bois adaptées, les avantages et inconvénients du parquet ciré.

Les essences de bois pour parquet ciré

Les parquets cirés ont moins la cote que les parquets recouverts de vitrificateur ou d’huiles à cause de leur fragilité. Si vous souhaitez vraiment un parquet ciré, optez pour des bois durs :

  • bois exotiques : lapacho, jatoba, acajou ;
  • bois nord-américains : érable dur, hickory ;
  • bois européens : chêne, frêne, merisier.

Avantages du parquet ciré dans une maison

Le parquet ciré dégage une odeur suave et épaisse, très agréable. La cire préserve la surface du parquet et donne un lustre naturel au parquet.
En outre, la cire fait briller le parquet d’un éclat exceptionnel que vous ne retrouverez ni avec un vitrificateur ni avec des huiles, quelle que soit leur qualité.

Inconvénients des parquets cirés

L’effet esthétique est à mettre en perspective avec le besoin de nettoyage et d’entretien d’un parquet ciré.
Une autre contrepartie est la fragilité de la surface. Les parquets cirés sont sensibles aux taches (eau, vin, huile, tout type de liquide).
Après cirage, la pièce peut devenir particulièrement glissante, mais des astuces existent pour cirer sans que le sol devienne glissant.

Protection du parquet ciré dans une maison

Peut-on apporter une protection supplémentaire au parquet ciré ? Malheureusement non, la cire, après application de plusieurs couches, apporte une protection de surface. La cire, liquide ou en pâte, a pour effet de boucher les pores du bois. C’est une solution pour résister aux rayures, mais les taches marquent le parquet.

Parquet ciré dans une pièce : quel entretien ?

L’entretien du parquet ciré est exigeant. Important, distinguez bien l’entretien régulier du nettoyage en profondeur.

Entretien régulier du parquet ciré

L’entretien régulier est le passage quotidien du balai, de l’aspirateur. La vigilance est requise sur la poussière qui s’incruste dans la cire. L’utilisation d’une serpillière humide est possible, avec parcimonie, mais évitez à tout prix l’eau, la pire ennemie des parquets recouverts de cire.
Pour éliminer les taches noires, quelques astuces existent : l’application d’huile de lin est efficace, la pierre d’argile ou l’essence de térébenthine conviennent aussi.

Le parquet ciré : entretien en profondeur

Comment conserver des sols lisses et brillants en parquet ciré ? Une fois par an, l’application d’un nouveau cirage sur toute la surface du sol de la pièce permet au parquet de briller durablement. Cela suppose les opérations d’entretien suivantes :

  • ponçage du parquet ;
  • application de la première couche de cire ;
  • séchage de la cire ;
  • application de la seconde couche de cire ;
  • lustrer la cire avec un chiffon doux.

Les différents types de cire pour parquet

Sachez que vous pourrez varier les plaisirs facilement avec la cire en faisant le choix d’une cire teintée ou d’une cire incolore. Vous pourrez même tester la cire zéro tache.
Par ailleurs, trois grands types de cire existent :

  • cire encaustique (pâte à base d’essence de térébenthine) ;
  • cire liquide ;
  • cire en pâte, solide, à faire fondre avant application.

Si vous êtes plutôt DIY, vous pouvez fabriquer votre propre cire, des recettes à base de cire d’abeille, d’huile de lin et de vinaigre existent.

Parquet et sol ciré : conseils complémentaires

Le degré de finition, le brillant d’un cirage bien posé est inégalable. Les conseils de pro pour l’entretien de ce type de sols sont simples : aucun produit agressif et de l’huile de coude.
À force de cirer les parquets, la cire s’accumule et encrasse le bois. La brillance diminue, lustrer le parquet n’y change rien. Un décapage en profondeur est requis.

Notre article sur le parquet ciré vous semble utile ? N’hésitez pas à le partager !

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois