Du parquet brut pour un intérieur authentique

Le parquet brut présente le bois sous sa forme la plus naturelle qui soit. Avec son aspect chaleureux et naturel, il apporte un cachet inimitable aux intérieurs. Les avantages du parquet brut sont nombreux : en choisissant vous-même l’essence de bois, sa teinte et les finitions, vous personnalisez votre intérieur à votre guise.

Découvrez dans cet article comment bien choisir votre parquet brut et l’entretenir.

Les avantages et inconvénients du parquet brut

Les parquets dits « bruts de rabotage » ne possèdent pas de produit de finition (huile, teinture, cire ou vernis). Il s’agit de parquets massifs, constitués d’une seule essence de bois noble (chêne, hêtre, acajou…).

Ses lames épaisses (entre 10 et 24 mm) lui confère dureté, durabilité et garantissent une bonne isolation phonique et thermique. Cette épaisseur permet également d’effectuer de nombreuses rénovations et ponçages : il s’agit d’un choix sur le très long terme.

L’intérêt d’opter pour un bois brut est de pouvoir choisir l’aspect que vous souhaitez donner à votre pièce, en appliquant vous-même sa finition. Vous pourrez notamment utiliser davantage de produit pour les pièces à fort trafic, ou le teindre si vous en avez envie !

Toutefois, cette solution demande plus de travail que des lames classiques puisqu’il faut le traiter vous-même. Il faudra donc effectuer un entretien minutieux et renouveler régulièrement la finition.

Bien choisir son parquet massif

Il est primordial de choisir un parquet massif de qualité pour assurer sa durabilité. Dans un premier temps, si vous choisissez des lames non mastiquées et poncées, il faudra reboucher d’éventuels trous ou noeuds vous-même. Un égrenage entre chaque application de produit sera également essentiel pour une finition parfaite.

Il faudra ensuite sélectionner votre parquet en fonction de son usage : dans une pièce humide, un couloir, une chambre ?

La dureté du bois est classée de A à D, du plus tendre (A) au plus dur (D). Privilégiez donc :

  • Les bois tendres pour les pièces à faibles passages comme les chambres,
  • Les bois mi-durs pour un passage modéré,
  • Les bois durs pour des pièces à fort trafic.

Faut-il traiter un parquet brut ?

Le bois brut est un matériau poreux, sensible aux variations de température et à l’humidité. Lors d’un changement de saison, il peut se dilater ou se rétracter dans sa largeur. Cette condition le rend plus fragile face à l’usure et l’humidité, pouvant provoquer des gonflements, des effritements ou des fissures. Il est donc important de le protéger des liquides, des tâches et des chocs.

Le choix d’une finition se fait en fonction de 3 facteurs :

  • L’utilisation de la pièce et l’intensité du passage,
  • La volonté ou non de teinter le parquet,
  • L’entretien,
  • L’aspect écologique.

En protégeant le bois, la finition assure la beauté finale de votre parquet. La plupart réchaufferont son aspect en lui donnant une jolie couleur miel. Attention : certains vernis, vitrificateurs ou huiles ont tendance à jaunir avec les années. Certains produits contiennent un filtre anti-UV ou anti-jaunissement qui empêcheront la couleur du parquet de bouger : renseignez-vous bien avant d’acheter !

Si à l’inverse vous souhaitez teindre votre parquet, il existe une multitude de teintes sur le marché (noir, blanc, gris…) et d’aspects différents, allant de l’ultra mat au brillant. Dans tous les cas, un bois brut vous permet de choisir une palette de finitions au plus proche de vos envies.

Une finition invisible

Il est tout à fait possible de protéger son parquet tout en conservant son aspect brut. Il existe des vitrificateurs « effet invisible » ou « effet nature » totalement incolores.

Les gammes d’huiles neutres sont une autre possibilité. Faciles à appliquer, elles mettent les bois bruts en valeur mais exigent une application régulière (tous les 6 mois à 1 an) et sont moins résistantes que le vernis.

Il existe également des cires transparentes, qui protégeront votre parquet tout en faisant ressortir les veines du bois pour un effet très naturel.

Comment entretenir un parquet brut ?

Le bois brut est une surface fragile : tous les produits trop abrasifs sont à proscrire ! Il est conseillé d’utiliser un bouchon de savon noir dilué dans de l’eau et de nettoyer avec une brosse de chiendent. Pour les taches de gras, retirer l’excédent avec un papier absorbant, saupoudrez de la terre de Sommières et laissez agir plusieurs heures. Frottez doucement sur la tache et aspirez le tout. À renouveler si nécessaire.

Vous trouverez du parquet brut dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet.
Il est plus onéreux que les contrecollés : comptez minimum 30 € le m² à plus de 90 € hors pose pour une essence exotique.

Pour résumer, le parquet brut est la meilleure option pour personnaliser votre intérieur. Avez-vous réfléchi à la finition que vous souhaitez utiliser ? À travers nos articles, retrouvez tous nos conseils sur l’huile, le vernis ou la cire et découvrez comment teinter votre parquet !

Une maison en bois : Aménager et décorer sa maison avec du bois